réflexion sur “Eclectic”